Le dépôt archéologique


Le dépôt archéologique est l’espace dédié au stockage du mobilier archéologique prélevé à l’occasion de la fouille.

Après un lavage et un séchage complet, les objets sont classés par catégorie et matériaux, inventoriés, étudiés puis conditionnés dans des caisses. Ces dernières sont ensuite stockées dans un espace conçu pour assurer les conditions climatiques nécessaires à la conservation sur le long terme. Le respect d’une température et d’un taux d’humidité adaptés constitue le double facteur sur lequel il faut veiller en permanence.

Par ailleurs, une salle dédiée au stockage du mobilier métallique et au verre a été créée. Un taux d’hygrométrie particulièrement faible y est maintenu.

Le mobilier archéologique est stocké dans le dépôt pendant la durée de rédaction du rapport d’opération. Au cours de cette période, le responsable de l’opération ou les spécialistes sollicités bénéficient d’un accès permanent au dépôt.

Le pôle archéologique du département de l’Aisne n’est pas propriétaire du mobilier archéologique. Légalement, les objets sont la propriété :

  • Pour moitié du propriétaire du terrain sur lequel a eu lieu la fouille,
  • Pour moitié de l’État.

Cependant, si le propriétaire du terrain n’a pas manifesté, à compter d’un an après le rendu du rapport de fouille, le souhait de recevoir la part qui lui est due, la propriété des vestiges est alors transférée à titre gratuit à l’État.

A l’issue de cette procédure, le mobilier archéologique issu des fouilles est pris en charge par les services de l’État dans le cadre des Centres de Conservation et d’Etude (CCE) qui le prennent en charge de manière définitive. Pour le département de l’Aisne, le CCE est basé à Soissons.