Prestations départementales d’archéologie préventive


La réalisation de diagnostics

Le Pôle archéologique départemental effectue des diagnostics sur le territoire de l’Aisne. Le choix des diagnostics à réaliser incombe au Département.

Le diagnostic archéologique consiste à ouvrir à l’aide de pelles mécaniques des tranchées permettant de sonder 10% du site. Le but de cette intervention est de répondre à 4 questions principales : quelle est la nature des vestiges (artisanale, funéraire…), leur conservation, leur datation et leur emprise (surface). A l’issue de l’opération, un rapport scientifique est établi. En fonction de ces résultats, l’Etat peut décider de prescrire une fouille d’archéologie préventive.

 

La réalisation de fouilles

Le Département est agréé pour réaliser les fouilles correspondant aux périodes du Néolithique, de la Protohistoire, de l’Antiquité, du Moyen Age, de l’Epoque moderne et de l’Epoque contemporaine.

L’aménageur choisit librement l’opérateur d’archéologie préventive qui réalisera la fouille conformément à la prescription de l’Etat, soit par mise en concurrence dans le cadre d’un marché public (aménageur public), soit par commande directe (aménageur privé).

La fouille consiste, dans un premier temps, à enlever la couche de terre végétale à l’aide d’une pelle mécanique afin de mettre à nu le niveau où apparaissent les anciennes occupations humaines. Dans un second temps, le travail des archéologues consiste à examiner minutieusement les différents restes avant de les photographier, les dessiner et les fouiller. A l’issue de l’intervention de terrain, des analyses sont effectuées en laboratoire, principalement au Centre de conservation du patrimoine du Département de l’Aisne. Les résultats et les hypothèses scientifiques font enfin l’objet d’un rapport de synthèse transmis à l’Etat.

Lorsque l’opération de terrain est terminée, l’aménageur peut mettre en œuvre son projet sur le terrain libéré des contraintes archéologiques.